août 06

L’Europe fantôme- évènement

Depuis 2003, CEC a introduit un nouveau champs de recherche dans la thématique des stéréotypes. En effet, CEC a organisé, avec divers partenaires, un grand événement culturel consacré aux visions africaines de l’Europe et des Européens : L’EUROPE FANTÔME. Du cinéma. De la musique. Un café d’artistes. Une lecture-spectacle. Une conférence-causerie. Des rencontres. Et surtout, une exposition (Espace Wielemans Ceuppens, Bruxelles).

Démarche inédite : des créateurs plasticiens, issus de plus de vingt pays d’Afrique et de la diaspora, ont livré leurs visions, collectives ou singulières, multiples et complexes, voire contradictoires, de l’Europe et des Européens. Images rêves, fantasmes et réalités du Nord, tels que les vivent et les diffusent les créateurs issus du continent africain. L’Europe Fantôme, au titre délibérément troublant, utilisait une démarche double : rassembler des oeuvres et des signes qui rendent compte de la persistance d’un mythe; confronter ces oeuvres et ces signes à d’autres productions artistiques et intellectuelles de la diaspora africaine installée en Europe. Autrement dit, quand on parle d’Europe (ou plus largement du Nord) ou encore de « modernité » (occidentalisation / mondialisation), qu’est-ce qui hante les consciences et l’inconscient de l’Afrique, celle d’hier comme celle d’aujourd’hui?

CEC a poursuivi la démarche initiée dans le cadre de l’Europe fantôme, notamment, en offrant un encadrement pédagogique à la pièce « Atterrissage » de Kangni Alem. L’accompagnement pédagogique de cette pièce (site internet www.atterrissage.org; dossier pédagogique, animations scolaires), qui s’inscrit dans la thématique du rêve d’Europe a donné lieu a un nouvel outil d’animation construit sur le principe des regards croisés N-S/S-N, Le rêve de Lola). Comme la pièce a été présentée en Europe et en Afrique et que les animations et rencontres autour de celle-ci ont fait l’objet de captations audiovisuelles, le nouvel outil de sensibilisation Nord-Sud/Sud-Nord a pu intégrer des regards du Nord et du Sud sur la thématique.

Cette approche permet de dépasser les clivages Nord/Sud dans les activités d’éducation au développement en incluant dans les actions une réflexion des pays dits « du Sud » sur leur propre développement et sur les relations Nord/Sud.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

LYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Advertisements