octobre 29

JOURNÉE PATRICE ÉMERY LUMUMBA

Cette journée prendra la mesure de l’impact des effets collatéraux de cette époque sous le prisme de l’ex-colonisateur mais aussi et surtout celui du colonisé.

La Belgique en tant qu’ancienne métropole coloniale est traversée par des logiques sociétales postcoloniales. Le but principal de cette journée sera d’aller au-delà de la dénonciation des stéréotypes, des préjugés et autres discriminations. Il s’agira de s’interroger de manière ludique et constructive sur leurs fondements, leurs modes de transmission et la persistance de leur impact dans une société pourtant sociologiquement plurielle. Dans une perspective plus large, cette journée servira à vulgariser la problématique du postcolonialisme ainsi que celle de la déconstruction du legs mémorial et historique du colonialisme, à travers différents champs.

Une proposition de CMCLD (Mémoires coloniales et luttes contre la discrimination) et de CEC (Coopération Éducation Culture)

Partenaires : MRACHorloge du Sud Europe Belgium Diversity (EBD) / Negrophobia Observatory In Europe (NOE) – Change asbl – Des Intégrations – Congolisation – Plate-Forme Souverainete Alimentaire

Programme de la journée :

9h30 : Accueil du public

10h -11h : Introduction

11h – 13h : THÉMATIQUE 1 : COLÈRE(S) POSTCOLONIALE(S) – TRAVAIL EN ATELIERS
Analyse des rapports postcoloniaux sous l’angle des stéréotypes, des préjugés et du racisme liés à la négrophobie et aux rapports entre descendants d’anciens colons et d’anciens colonisés. Il comportera trois ateliers :

    • Atelier 1 : Post-colonialisme et négrophobie : Chaque participant amène un objet ou une image qu’il a chez lui et qui, pour lui, évoque l’Afrique. Il présente l’objet aux autres participants. Expert invité : Maximin Emagna, Président de Europe Belgium Diversity, Docteur en Sciences Politiques, spécialiste de la négrophobie.
    • Atelier 2: Complexes postcoloniaux intergénérationnels : Chaque participant propose une doléance liée à la colère qu’il ressent en matière de postcolonialisme. Des liens seront établis. Le débat sera ouvert. Expert invité : Jacinthe Mazzocchetti, Université Catholique de Louvain, Laboratoire d’Anthropologie Prospective
    • Atelier 3 : Qui te fait roi dans l’ex colonie ? : Les participants se mettent dans la peau des décideurs et expérimentent les rapports politiques, économiques postcoloniaux nord-sud à travers cet outil saisissant. Outil ludique principal : le Sudestan – Animation par le SCI (Service Civil International) Débriefing : 13h15 – 14h15

 

13h – 14h15 : THÉMATIQUE 2 : POSTCOLONIALISME ET BONNE CHAIR
Repas – Présentation des arts culinaires nés de la rencontre entre les cultures occidentales et les cultures africaines par l’Horloge du Sud – Expert invité : Ken Ndiaye

14h30 – 16h30 : THÉMATIQUE 3 : LE POSTCOLONIALISME, L’IMAGE ET LE VERBE
Table(s) ronde(s) avec des artistes de tous genres : acteurs, cinéastes, écrivains, musiciens, etc.
Sujet : la culture comme outil de médiation dans le postcolonial.
Invités : Jean Bofane, Etienne Minoungou, Badi, Rudi Barnet, Nganji, Malik Bee, Saïdou Ly, Kalvin Njall Soiresse, Lisette Lombé

16h45 – 17h30 : Conclusion
Invité : Ludo De Witte

Toute la journée : Exposition-photo de Nganji

Où? PointCulture Bruxelles

Quand? le 07/11 de 09h00 à 17h30
Entrée libre, sur inscription: bxlcentre@pointculture.be – 02 737 19 60

En savoir plus 

Publicités