femmes-diaspora février 14

Femme africaine en diaspora : sa force, son pouvoir, son avenir – 04.03.17

Célébrer la femme Afro-descendante de la diaspora dans sa force, ses combats, son pouvoir et son avenir est un devoir. Comme sur le continent, les femmes des diasporas africaines et Afro-descendantes portent à bout de bras les communautés et les peuples auxquels elles appartiennent. Il est donc de la responsabilité des structures Afro-descendantes et des institutions de les ériger en modèles en raison des multiples injustices societales qu’elles subissent.

Une journée spéciale est organisée le 4 mars et lancera le troisième cycle de conférences-formations sur l’Histoire de l’Afrique et de ses diasporas. Cette journée mettra à l’honneur des femmes de la diaspora que l’on retrouve dans l’ouvrage « PluriElles » réalisé par Marie-Pierre Nyantanyi, Jacinthe Mazzocchetti et Véronique Vercheval (photographe)
Cette journée est organisée par l’ONG CEC (Coopération Eductaion Culture), le Binabi (Cercle des Étudia Afro-descendants de l’ULB), le CEC ( Cercle des étudiants congolais de Louvain-la-Neuve), Change Asbl, le CMCLD (Collectif Memoire Coloniale et Lutte contre les Discriminations) et le MRAC (Musee Royal de l’Afrique Centrale)

La journée se déroulera en tables-rondes marquées par des discussions intergenerationnelles, inter-sexes, des mises en perspective historiques, etc.
—–
Table-ronde 1 : De quoi le cheveu de la Noire est-il le nom ? Les implications historiques et anthropologiques de l’enjeu révélateur du cheveu.

Parmi les nouvelles générations, on revendique fièrement le cheveu crépu avec le mouvement Nappy. Pendant ce temps, dans la société et dans les anciennes générations, on fonctionne encore sur le modèle du cheveu lisse qui est encore largement la norme. Le cheveu crépu et la peau claire font encore débat dans la société. Que révèle le cheveu de la situation de la femme noire, afro-descendante en diaspora ?

Table-ronde 2 : l’Afro-feminisme, arme de combat.

Les femmes Afro-descendantes l’ont compris, personne et a fortiori pas les hommes ne viendront mener leur combat à leur place. L’Afro-feminisme, instrument de Lutte suscite de longs débats au sein de la société et même au sein des diasporas africaines. Comment s’articule cet Afro-féminisme ? Est-il nécessaire face au féminisme institutionnel « Blanc » ? Pourquoi ?

Table ronde 3 : l’accomplissement socio-professionnel et familial

Dans divers domaines, les femmes mises à l’honneur dans l’exposition PluriElles sont des exemples. Comme d’autres, elles font face à d’énormes difficultés, contraintes, stéréotypes, préjugés et discriminations spécifiques tant sur le plan professionnel que familial. Cette table-ronde sera l’occasion d’évoquer la situation de cette femme Afro-descendante dans son épanouissement professionnel et dans l’articulation avec la vie familiale. Il sera également question des barrières auxquelles elle font face.

Il est prévu un espace spécialement dédié aux enfants!
—–
#Quand?
Samedi 4 mars 2017
10H00 – 19H00

#Adresse:
Africamuseum@Bozar
Rue Ravenstein 23
1000 Bruxelles

#EntréeLibre

 

 

Advertisements