mars 12

NOUVEAU NUMERO : INTERSECTIONS N°3 « FEMMES EN MIGRITUDE »

Pour rappel, la collection « Intersections » (une co-édition de CEC et de l’asbl Indications) a pour but de faire connaître des personnalités littéraires aux intersections de l’espace francophone et de susciter la curiosité des jeunes, d’écrivains et de lecteurs en général, à la découverte de territoires littéraires moins connus.

« Le terme migritude évoque chez nous un état d’être au monde. Il peut prendre des formes multiples. La migritude n’exclut personne, elle peut intégrer ceux qui migrent, ceux qui restent, ceux qui accompagnent, ceux qui accueillent, ceux qui s’installent dans l’Ailleurs…. Dans ce cadre, être en migritude, c’est être partie prenante, de façon directe ou indirecte, des migrations. Ce terme nous semblait particulièrement en phase pour parler des femmes et des migrations. »

Avec des contributions de Geneviève Damas, Sylvie Kandé, Gioia Kayaga, Lisette Lombé, Juliette Mouquet, Marc Alexandre Oho Bambe, Néhémy Pierre-Dahomey et de jeunes critiques littéraires en Haïti et en Belgique et des extraits d’oeuvres d’écrivaines – Fatou Diome, Chimamanda Ngozie Adichie, Nathacha Appanah, Joy – ayant des romans en lien avec la thématique.

Lire le sommaire et l’entièreté de l’édito en cliquant ici.

Référence :  INTERSECTIONS N°3 « FEMMES EN MIGRITUDE », mars 2018,
disponible à la vente au siège de CEC, AVENUE DES ARTS, 19F 1000 Bruxelles – 6 €